Traduttore, traditore  

From The Art and Popular Culture Encyclopedia

Jump to: navigation, search

Related e

Google
Wikipedia
Wiktionary
Wiki Commons
Wikiquote
Wikisource
YouTube
Shop


Featured:
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
Enlarge
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.

"Traduttore, traditore" is an Italian adage on untranslatability : a literal translation is "translator, traitor". The pun is lost in English, though the meaning persists. (A similar solution can be given, however, in Hungarian, by saying a fordítás: ferdítés, which roughly translates as "translation is distortion".)

Mais que dirai-je d’aucuns, vraiment mieux dignes d’être appelés traditeurs que traducteurs ? vu qu’ils trahissent ceux qu’ils entreprennent exposer, les frustrant de leur gloire… --Joachim du Bellay, Défense et illustration de la langue française,

Traduttore, traditore (« Traduire, c’est trahir », ou littéralement, « traducteur, traître ») est une expression italienne. Cette expression est une paronomase qui joue sur la ressemblance des deux mots et elle est souvent utilisée dans d’autres langues, en raison de sa concision et de ce jeu de mots.

Le fait de comparer un traducteur à un traître signifie que la traduction d’un texte d’une langue dans une autre ne peut jamais respecter parfaitement le texte de l’œuvre originale. Beaucoup de polyglottes préfèrent lire une œuvre en version originale car ils veulent la découvrir telle qu’elle a été créée par l’auteur. Dans un cas extrême, traduire un poème en le modifiant pour garder les rimes altère singulièrement l’œuvre du poète. Le linguiste français Georges Mounin a beaucoup travaillé sur les « problèmes théoriques de la traduction ». Toutefois, certains traducteurs ont réussi à rendre leur traduction au moins aussi bonne que le texte original ; ce qui est notamment le cas de Charles Baudelaire avec les œuvres d’Edgar Allan Poe.

Le traducteur Pierre Leyris (qui a entre autres traduit l’œuvre d’Herman Melville) répond à cette critique en affirmant :

Traduire, c’est avoir l’honnêteté de s’en tenir à une imperfection allusive}.





Unless indicated otherwise, the text in this article is either based on Wikipedia article "Traduttore, traditore" or another language Wikipedia page thereof used under the terms of the GNU Free Documentation License; or on original research by Jahsonic and friends. See Art and Popular Culture's copyright notice.

Personal tools