The Raw and the Cooked  

From The Art and Popular Culture Encyclopedia

Jump to: navigation, search

Related e

Google
Wikipedia
Wiktionary
Wiki Commons
Wikiquote
Wikisource
YouTube
Shop


Featured:
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
Enlarge
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
myth system

The Raw and the Cooked is the title of a volume from Mythologiques I-IV written by French anthropologist Claude Lévi-Strauss. The original French version was published in 1964 as Le Cru et le cuit.

The English translation of Le cru et le cuit by Claude Lévi-Strauss, is not incorrect, but it is perhaps incomplete. "Cuit" in French does not necessarily mean "cooked", but is also used to denote "done" , which is not necessarily obtained by cooking. Strawberries, for instance, may be "cuit" (done) because they were standing in sugar.

Luciano Berio's Sinfonia uses text of the The Raw and the Cooked, and the The Raw and the Cooked is also the title of an album by the Fine Young Cannibals.

French text

Le Cru et le cuit est une œuvre de l'ethnologue Claude Lévi-Strauss publiée en 1964.

Un point intéressant qui y est expliqué est le suivant : les peuplades qui ne connaissent pas la cuisson des aliments n'ont bien entendu pas de mot pour dire « cuit ». Mais par contrecoup, elles n'ont pas davantage de mot pour dire « cru » puisque le concept même ne peut en être caractérisé.

De même, les hommes sont restés longtemps sans imaginer le poids ou la pression de l'air qui les entourait, faute de référence par rapport à laquelle la comparer. Cela conduit Lévi-Strauss à une remarque importante : pour atteindre le réel, il faut au préalable pouvoir faire abstraction du vécu. La remarque peut prêter à discussion sur le détail (« qu'est-ce que le réel ? »), mais on en voit la ligne directrice : seules des expériences nouvelles permettent de développer de nouveaux paradigmes.

Les découvertes conditionnent donc non seulement nos connaissances, mais notre manière même de penser. Si la géométrie non-euclidienne a suscité à son époque des oppositions virulentes (de non-mathématiciens s'entend), c'est qu'elle ne paraissait pas vraie et semblait donc sacrilège dans le domaine réputé pur et parfait des mathématiques : deux géométries pourraient donc énoncer des « vérités » distinctes ?

Henri Poincaré expliqua dans des ouvrages destinés au grand public (entre autres dans La Science et l'hypothèse) que ce n'était pas en ces termes que se posait la question. La seule vérité à chercher dans les mathématiques est la suivante : si j'admets tels axiomes, alors j'ai nécessairement telle conclusion. L'adéquation de tels ou tels axiomes à tel ou tel aspect du monde réel est une question qui concerne les spécialistes de ces domaines, et non le mathématicien qui n'est là que pour fournir des outils sûrs et des théorèmes garantis exacts partout où les axiomes s'appliquent (« du raisonnement mis en conserve » résuma Paul Valéry).

Bertrand Russell formula la chose de façon plus provocatrice en énonçant la boutade qu'en fin de compte « les mathématiques sont la science où on ne sait ni de quoi on parle ni si ce qu'on dit est vrai. » Albert Einstein le dit d'une façon plus diplomatique : « En tant que se rapportant à la réalité, la géométrie d'Euclide n'est pas vraie. En tant que vraie, elle ne se rapporte pas à la réalité. »

La question de la symétrie du cru et du cuit amena Lévi-Strauss à passer tout le reste de son existence à travailler sur l'ethnologie en termes de structuralisme (voir relativité).

Voir aussi

La Sinfonia (1968) de Luciano Berio reprend des extraits du texte de Claude Lévi-Strauss.

Bibliography

Le Cru et le cuit, 1964, The Raw and the Cooked, 1969




Unless indicated otherwise, the text in this article is either based on Wikipedia article "The Raw and the Cooked" or another language Wikipedia page thereof used under the terms of the GNU Free Documentation License; or on original research by Jahsonic and friends. See Art and Popular Culture's copyright notice.

Personal tools