Pierre Mac Orlan  

From The Art and Popular Culture Encyclopedia

Jump to: navigation, search

Related e

Google
Wikipedia
Wiktionary
Wiki Commons
Wikisource
YouTube
Shop


Featured:
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
Enlarge
Train wreck at Montparnasse (October 22, 1895) by Studio Lévy and Sons.
Marguerite de la Nuit

Pierre Mac Orlan, sometimes written MacOrlan, (born Pierre Dumarchey, February 26, 1882 – June 27, 1970) was a French novelist and songwriter.

His novel Quai des Brumes was the source for Marcel Carné's 1938 film of the same name, starring Jean Gabin. He was also a prolific writer of chansons, many of which were recorded and popularized by French singers such as Juliette Gréco, Monique Morelli, Catherine Sauvage, and Germaine Montero.

Contents

Life

Born in Peronne in northern France, Mac Orlan lived in Rouen and Paris as a young man, working at a variety of jobs and learning to play the accordion. In his twenties, he travelled widely in Europe, before returning to Paris and becoming a noted figure in Bohemian art circles. In particular, his song performances were a regular feature at the Lapin Agile cabaret.

Francis Carco, The Last Bohemia translated Madeline Boyd, Henry Holt & Company, New York 1928

During this period, he was part of a broad circle of writers and painters including Max Jacob, Guillaume Apollinaire, Maurice Utrillo and Francis Carco.

He fought in the war against Germany until wounded in 1916, following which he worked as a war correspondent. In later years, he lived as a writer at Saint Cyr-sur-Morin, outside Paris. In the late 1920s, he became an influential critic of film and photography, writing important essays about the work of Eugene Atget, Germaine Krull and others.

In addition to Quai des Brumes, his many novels included A Bord de l’Etoile Matutine, translated into English by Malcolm Cowley as On Board the Morning Star. Among the popular chansons written by Mac Orlan are "Fille de Londres", "Le Pont du Nord" and "Nelly". The French singer Germaine Montero released an extensive set of her interpretations of Mac Orlan songs on the CD Meilleur de Germaine Montero.

The French writer and political theorist Guy Debord, founder of the Situationist International was a constant reader of Mac Orlan's novels of urban adventure and "low life". (Andy Merrifield, Guy Debord - (Critical Lives), Reaktion Books, London 2005). The well-known photographer of New York in the 1930s Berenice Abbott was highly influenced by Mac Orlan's writings on the "fantastique" and the "social fantastique." (See Peter Barr's PhD dissertation "Becoming Documentary: Berenice Abbott's Photographs, 1929-1939" (Boston University, 1997)

Bibliographie

Œuvres de Mac Orlan

Romans et nouvelles

  • Les Pattes en l'air, Société d'éditions littéraires et artistiques, Librairie Ollendorff, Paris, 1911
  • La Maison du retour écœurant, Bibliothèque humoristique, Paris, 1912
  • Le Rire jaune, Albert Méricant, Paris, 1913
  • Les Contes de la pipe en terre, L'édition moderne, Librairie Ambert, Paris, 1914
  • Les Bourreurs de crâne, La Renaissance du livre, Paris, 1917
  • U-713 ou les Gentilshommes d'infortune, Société littéraire de France, Paris, 1917
  • Le Chant de l'équipage, L'Édition française illustrée, Paris, 1918
  • Bob bataillonnaire, Albin Michel, Paris, 1919 (réédité sous le titre Le Bataillonnaire en 1931)
  • La Clique du Café Brebis, histoire d'un centre de rééducation intellectuelle, La Renaissance du livre, Paris, 1919
  • Chronique des jours désespérés, Émile-Paul frères, Paris, 1919
  • Le Nègre Léonard et maître Jean Mullin, Éditions de la Banderole, Paris (tirage limité), Paris, 1920 / Gallimard, Paris, 1920
  • À bord de L'Étoile Matutine, Georges Crès, Paris, 1920
  • La Bête conquérante, L'Édition française illustrée, Paris, 1920
  • La Cavalière Elsa, Gallimard, Paris, 1921
  • Malice, Georges Crès, Paris, 1923
  • La Vénus internationale, Gallimard, 1923
  • À l'hôpital Marie-Madeleine, Le Sagittaire, Paris, 1924
  • Marguerite de la nuit, Émile-Paul frères, Paris, 1925
  • Les Clients du Bon Chien jaune, Les Arts et le livre, Paris, 1926
  • Sous la lumière froide, Émile-Paul, Paris, 1926
  • Le Quai des brumes, Gallimard, Paris, 1927
  • Dinah Miami, Éditions Larousse, Paris, 1928
  • Les Vrais Mémoires de Fanny Hill, Éditions M.P. Trémois, Paris, Paris, 1929 (édition définitive sous le titre de Les dés pipés ou Les aventures de Miss Fanny Hill en 1952)
  • La Tradition de minuit, Émile-Paul frères, Paris, 1930
  • La Bandera, Gallimard, Paris, 1931
  • Quartier réservé, Gallimard, Paris, 1932
  • La Croix, l'ancre et la grenade, Devambez, Paris, 1932
  • Filles d'amour et Ports d'Europe, Éditions de France, Paris, 1932 (première version de ce qui devient Mademoiselle Bambù en 1966)
  • La Nuit de Zeebrugge, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque, Paris, 1934 (republié sous le titre Le Bal du Pont du Nord en 1946)
  • Le Tueur n°2, Librairie des Champs-Élysées, coll. Police-Sélection, Paris, 1935
  • Le Camp Domineau, Gallimard, Paris, 1937
  • Le Carrefour des trois couteaux, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque, Paris,1940
  • L'Ancre de miséricorde, Émile-Paul frères, Paris, 1941
  • Picardie, Émile-Paul, Paris, 1943

Essais, mémoires, reportages

  • Le Petit manuel du parfait aventurier, La Sirène, Paris, 1920
  • Les Pirates de l'avenue du rhum, Le Sagittaire, Paris, 1925
  • La Seine, Pierre Laffite, Paris, 1927
  • Villes, Gallimard, Paris, 1929
  • Nuit aux bouges, Flammarion, Paris, 1929
  • Légionnaires, Éditions du capitole, Paris, 1930
  • Le Bataillon de la mauvaise chance. Un civil chez les joyeux, Éditions de France, Paris, 1933
  • Rues secrètes, Gallimard, Paris, 1934
  • Verdun, Nouvelles éditions latines, Paris, 1935
  • Propos d'infanterie, Fernand Sorlot, Paris, 1936
  • Masques sur mesure, Gallimard, Paris, 1937
  • Dans les tranchées, Les Œuvres libres, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1939
  • Montmartre, Éditions Armand de Chabassol, Bruxelles, 1946
  • Les Bandes. Essais sur l'éducation sentimentale, Éditions de la belle page, Paris, 1947
  • L'Écharpe de suie, La Couronne, Paris, 1947
  • La Lanterne sourde, Gallimard, Paris, 1953
  • Le Mémorial du petit jour, Gallimard, Paris, 1955
  • La Petite cloche de Sorbonne, Gallimard, Paris, 1959
  • Masques sur mesure II (Œuvres Complètes, volume XXIV), Le Cercle du bibliophile, Genève, 1970 (réunit les principaux essais consacrés à la peinture)
  • Masques sur mesure III (Œuvres Complètes, volume XXV), Le Cercle du bibliophile, Genève, 1970 (contient un choix de préfaces et de portraits)
  • Sous la croix blanche, Le Cercle du bibliophile, Genève, 1971 (texte écrit en 1946 et non publié à l'époque. Recueilli dans les Œuvres Complètes avec Picardie))

Poésie et chansons

Littérature érotique

  • Le Masochisme en Amérique, La Librairie d'amateurs, Paris, 1905 (anonyme. Réédité avec Pierre Dumarchey comme nom d'auteur aux éditions Jean Fort en 1910)
  • Femmes du monde et sang bleu, Première partie : Georges, hors commerce, « Pour les amis d'Isidore Liseux », Paris, 1908 (sous le pseudonyme de Chevalier de X)
  • La Comtesse au fouet, Jean fort, Paris, 1909 (sous le nom de Pierre Dumarchey)
  • Les Grandes flagellées de l'histoire, Jean fort, Paris, 1909 (sous le nom de Pierre Dumarchey)
  • Lise fessée, Jean fort, Paris, 1910 (sous le nom de Pierre Dumarchey)
  • Les Aventures amoureuses de Mademoiselle de Sommerange ou Les Aventures libertines d'une Demoiselle de Qualité sous la Terreur, « Sweetgra's, Québec » (en réalité : Jean Fort, Paris), 1910 (sous le pseudonyme de Pierre du Bourdel)
  • Petite dactylo, suivi de Les Belles clientes de M. Brozen et de Le Maître d'école, Jean Fort, Paris, ca. 1910 (sous le pseudonyme de Pierre du Bourdel)
  • Mademoiselle de Mustelle et ses amies. Roman pervers d'une fillette élégante et vicieuse, Jean fort, Paris, 1913 (sous le pseudonyme de Pierre du Bourdel)
  • Baby Douce Fille, Jean Fort, Paris, 1919 (sous le pseudonyme de Sadie Blackeyes)
  • Petites cousines, À la folie du jour, Paris, 1919 (sous le pseudonyme de Sadinet)
  • La Semaine secrète de Vénus, P. Cotinaud, Paris, 1926 (anonyme)

Publications posthumes

  • Le Mystère de la malle n°1 (quatre reportages de 1924 à 1934), U.G.E., coll. 10/18, Paris, 1984
  • Manon la souricière (contes et nouvelles non recueillis dans les Œuvres complètes), Gallimard, Paris, 1986
  • Capitaine Alcindor, (contes et nouvelles non recueillis dans les Œuvres complètes), Gallimard, Paris, 1988
  • Domaine de l'ombre (articles consacrés au « fantastique social » non recueillis dans Masques sur Mesure), Éditions Phébus, Paris, 2000
  • Images abolies (recueil d'articles et de préfaces non réédités), Michel de Maule, Paris, 2005

Études sur Pierre Mac Orlan

  • Le Petit Mac Orlan illustré, Musée des Pays de Seine-et-Marne, 1996
  • Bernard Baritaud, Pierre Mac Orlan, sa vie, son œuvre, Droz, Genève, 1992
  • Jean-Claude Lamy, Mac Orlan, l'aventurier immobile, Albin Michel, Paris, 2002
  • Ilda Tomas, Pierre Mac Orlan : ombres et lumières, Université de Grenade, 1995




Unless indicated otherwise, the text in this article is either based on Wikipedia article "Pierre Mac Orlan" or another language Wikipedia page thereof used under the terms of the GNU Free Documentation License; or on original research by Jahsonic and friends. See Art and Popular Culture's copyright notice.

Personal tools